En projet : une vidéo sur la Résilience.

Tant que nous ne sommes pas sorti de la colère, nous abîmons notre vie, celle de notre partenaire de vie si nous en avons un et celles de nos enfants. La vie se charge de mettre devant nous les conséquences de nos choix.

J'ai choisi d'être un pacificateur c'est-à-dire quelqu'un qui travaille à la paix. J'ai choisi par amour pour tous ceux qui me côtoient de n'envoyer que de l'Amour.

Une autre raison pour laquelle je suis sorti de la colère est que je ne veux pas garder de liens toxiques avec une quelconque personne.

Qui je suis !

Avant j’étais, maintenant je suis et je suis de plus en plus.

 

Oui avant j’étais, c'est-à-dire qu’avant je vivais dans le passé, je ressassais, je râlais sans arrêt, je critiquais et j’étais aussi régulièrement malade.

 

Maintenant je suis, c'est-à-dire que j’ai remplacé le Paraître (pare Être) par le Être. Oui maintenant je suis en ce sens que je vis l’instant présent et j’arrive à le faire naturellement.

 

J’ai passé une grande partie de ma vie sans me connaître et rendre les autres, la société, la famille … responsables de mes ressentis. La colère a été très présente dans ma vie. Sans trop en dire, j’ai connu dès l’enfance déménagement sur déménagement et parfois même sans ménagement ou comme qui dirait manu militari. Dans la même année, j’ai connu 3 collèges lorsque j’étais en 6ème sans redoubler pour autant. Cette année bancale a été la fondation sur laquelle j’ai bâti mes 4 années de collège obligatoire loin de « papa et maman ». Je n’ai revu mon père que 12 ans plus tard. J’ai connu la vie collective en maison d’enfants loin d’une vie familiale « normale » et cela en pleine adolescence n’attendant que le jour où je rentrerai chez moi. J’ai aussi fait d’autres séjours dans ces établissements pendant la petite enfance et l’enfance. J’ai donc vécu des allers retours, ballotté par ci par là ...

 

Et puis un jour, au bord du suicide, j’ai fait un 1er pas en franchissant le seuil d’un cabinet de thérapie. Voilà 10 ans de cela. La thérapie a duré 2 ans pour déconstruire et 3 ans pour construire. Le résultat est là et pas à pas, je continue d’apprendre de la vie.

 

A travers les couleurs et d’autres outils comme l’Ennéagramme et le MBTI (outils de connaissance de soi mondialement utilisés), j’ai pris conscience de mon fonctionnement. J’ai compris que ce fonctionnement m’a permis de survivre et qu’il fait partie du masque que je portais et qui se nomme ego.

 

Aujourd’hui, je revis. Ce que je vis maintenant est le fruit de mon expérience. Je n’ai plus besoin d’être malade ni de laisser les autres avoir le pouvoir sur ma vie en les rendant responsables de toutes sortes de maux. J’ai repris l’entière responsabilité de ma vie.

 

Pour ceux qui connaissent un peu le MBTI et l’Ennéagramme, j’ai un fonctionnement ISFP et de type 5. J’ai un fonctionnement mais je ne suis pas ce fonctionnement. J’ai pris conscience de celui-ci et cela m’aide dans ma vie de tous les jours. Je sais ce qui me bloque pour aller où je veux et je travaille à équilibrer ce que j'ai envie car j'aime, que c'est facile avec ce que je n'aime pas faire et qui pourtant m'est nécessaire et me fait grandir. Comme l’a dit Sénèque : « Il n’y a pas de vent favorable pour qui ne sait pas où il va ». Maintenant, je sais QUI JE SUIS et OU JE VAIS.

 

Quand je découvre le fonctionnement d’une personne, je suis émerveillé de voir comment malgré ses difficultés, celle-ci continue de vouloir le meilleur pour elle-même.

 

Mon désir est donc de permettre à chacun de se découvrir au travers des outils qui ont fait leurs preuves et surtout que tout un chacun reprenne le pouvoir qui est le sien en devenant créateur de sa propre vie.